| quelques rappels.

Adak a le postérieur délicatement posé entre plusieurs chaises, et à ce titre, il nous semblait de bon ton de préciser quelques rappels, en forme de questions et de réponses, sur différentes références auxquelles nous pourrons faire allusion ici ou là pour tenter d’expliquer au mieux “ce que l’on fait” :

– Qu’est-ce qu’une AMAP ?

“Une AMAP est une Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne ayant pour objectif de préserver l’existence et la continuité des fermes de proximité dans une logique d’agriculture durable, c’est-à-dire une agriculture paysanne, socialement équitable et écologiquement saine.

Il s’agit aussi de permettre à des consommateurs d’acheter à un prix juste des produits d’alimentation de qualité, en étant informés de leur origine et de la façon dont ils ont été produits, et de participer activement à la sauvegarde et au développement de l’activité agricole locale dans le respect d’un développement durable.

Un partenariat s’établit entre un groupe de consommateurs et un agriculteur de proximité. Il se formalise par un contrat dans lequel chaque consommateur achète en début de saison une part de la production (légumes, viande, fromage, oeufs…) qui lui est distribuée périodiquement à un coût constant. Le producteur s’engage à fournir des produits de qualité dans le respect de la charte des AMAP.

La première AMAP a été créée en 2001. Depuis, le nombre d’AMAP évolue de manière exponentielle, et les AMAP sont aujourd’hui pratiquement présentes dans toutes les régions de France. On en dénombre en France, en 2015, plus de 2000 AMAP. Cela représente plus de 250 000 amapien-ne-s.”

Textes et définitions emprunté.e.s sur le site de MIRAMAP, le mouvement Inter-Régional des AMAP.

Pour en savoir davantage et de manière plus précise, toujours sur le site de Miramap, vous trouverez :
une présentation des valeurs des AMAP,
l’origine du concept et ses objectifs,
une présentation de la Charte des AMAP, le fonctionnement de son évolution au fil du temps, et la dite Charte, disponible en téléchargement.


– Qu’est-ce que le prix unique du livre ?

“En France, un livre a le même prix partout. C’est le “prix unique du livre” instauré par la loi de 1981 (loi n° 81-766 du 10 août 1981 relative au prix du livre, dite loi Lang) pour protéger le livre et la lecture. L’éditeur fixe librement ce prix et l’imprime sur le livre.
Tous les commerçants sont obligés de le respecter. Que vous achetiez votre livre en librairie, dans une grande surface ou en ligne, vous le payez donc au même prix.
Avec une carte de fidélité, vous pouvez bénéficier d’une réduction allant jusqu’à 5% applicable uniquement en magasin (les commandes en ligne expédiées à domicile en sont exclues). Si vous payez moins cher, c’est que le livre est d’occasion.”

(texte issu du site : www.librairiesindependantes.com)

Concrètement : un livre coûte le même prix si vous l’achetez sur un site de vente en ligne (au hasard : un site pachydermique dont la majorité du chiffre d’affaires -pour celui réalisé en France- est ventilé dans les paradis fiscaux pour ne payer qu’une infime partie des impôts dus), dans une grande surface dite culturelle, ou dans votre petite librairie de quartier.

Adak ne proposera pas cette possible réduction de 5%, mais n’enverra rien sur un compte offshore un peu planqué, c’est promis. Ces mêmes 5% du total des ventes effectives de livres seront versés à une ou plusieurs structure(s) de type association/ONG œuvrant de manière humaniste, responsable et engagée au niveau local (soutien aux réfugié.e.s, planning familial, aide aux minorités, défense de l’environnement, etc). Le choix des structures destinataires et le montant qui leur sera versé sera évidemment communiqué aux adhérent.e.s.

Adak - entrez dans la forêt (BANDE)