“Vous n’êtes que des poires !” de Zo d’Axa

Le Passager Clandestin | 2012 | 7 €

Ce livre est sous-titré “Pour quel âne irez-vous voter ?”, ce qui donne quelques indices sur le point de vue de son auteur sur la pertinence du processus démocratique…
Zo d’Axa (1864-1930) fût un pamphlétaire enthousiaste et inspiré durant quelques années d’éveil aux thèses révolutionnaires puis anarchistes, avant de rejoindre l’armée des idéalistes s’étant cassé quelques dents sur la notion de collectif, puis de finir en prison. Lassé de subir, il décide de voyager à travers le monde, est à nouveau arrêté et emprisonné, raccroche les gants et se fiche en l’air quelques années plus tard.

Mais avant cela, en 1898, cet individualiste libertaire avait décidé de joindre l’acte à la parole : il accompagna alors sa critique sociale et politique par un geste populaire assez drôle, qui consista à se lancer dans la bataille électorale avec pour candidat un âne. Le scandale ne tarde pas, et la pensée de ce provocateur est alors un peu mise en lumière.
“Voter, c’est se rendre complice. On prend sa part des décisions, on les ratifie d’avance. On est de la bande et du troupeau”, proclame-t-il.
“Un impitoyable brûlot anti-électoral”, nous résume quant à lui le fameux entarteur liégeois Noël Godin cent ans plus tard.

Ce texte est suivi d’un article d’Hubert Prolongeau originellement publié dans Le Monde, intitulé “Les partisans du rire militant”.