WEB-un-petit-homme

“Un petit homme” de Fiodor Sologoub

Tendance Négative | 2021 | 12 €

La spécialité de l’équipe des éditions Tendance Négative semble être de se creuser la tête jusqu’à trouver la plus parfaite adéquation entre un récit et la forme-livre qui lui sera donnée. Et on peut dire que pour l’heure, la réussite de leur formule magique semble être au rendez-vous : chaque texte choisi doit impérativement avoir un écho, ou plutôt un dialogue sous-jacent avec la fabrication du livre, dans le choix de ses papiers, de ses formats, de son habillage typograhique, etc.
Ça ressemble évidemment à un gros projet monté par des adorateurs de défis particuliers, mais leur petit catalogue démontre déjà un vrai regard sur les œuvres publiées.

Dans Un petit homme, tout est question d’échelle. En voulant signifier au monde que sa femme est bien trop grande et trop grosse pour lui, mais qu’il compte bien y remédier, un haut fonctionnaire s’enferme dans un projet fou qui l’emportera. Les aller-retours sont nombreux entre les différents rapports d’échelle, de taille, d’importance ; tout résonne, tout fait écho à ces frustrations induites par les rapports sociaux et professionnels. Plusieurs formats de papier différents, une palette conséquente de jeux typographiques, et soudainement le livre n’est pas seulement le contenant d’un écrit, mais plutôt sa caisse de résonance.

On apprécie tous les titres du catalogue de cet éditeur, et on vous encourage à aller vérifier par vous-même en librairie la très bonne gueule de chacun de ces bouquins !