WEB-shimmy-matthey

“Du Shimmy dans la Vision” de Pascal Matthey

L’Employé du Moi | 2011 | 5 €

Il y a une dizaine d’années de cela, parmi les quelques parutions de la belle petite collection Vingt-Quatre des éditions bruxelloises L’Employé du Moi, apparaissait ce qui demeure une pépite de bande dessinée.

Explorant les possibilités et les limites du langage de cette dernière, repoussant les limites induites par la seule lecture en stimulant quelques autres sens au passage, Pascal Matthey convoque un souvenir d’enfance, un épisode quasiment universel : un jour, la fièvre. Et puis ? Et puis la cacophonie en sourdine, les sens altérés, la perception de ce qui nous entoure sans dessus-dessous. En se “rappelant” ces moments, l’auteur déroule 24 pages d’expérience narrative, muette, flirtant avec le génie, avec une facilité déconcertante.

Il s’agit d’un récit né dans l’urgence : la collection Vingt-Quatre, ce sont 24 petits livres de 24 pages, chacun étant le résultat d’une session des 24 heures de la bande dessinée, ce rendez-vous où de grands malades décident de pondre 24 pages en 24 heures, réunis autour de contraintes communes divulguées au dernier moment. Le jour où Pascal Matthey a participé à cette session, les dieux de la bande dessinée ont répondu présents en lui fournissant l’idée et surtout la forme parfaite, le cadre plastique adéquat pour signer un magnifique petit livre qui brille autant par la modestie de son apparence que par l’imagination qui y réside.

Né à Genève, Pascal Matthey aligne les livres audacieux avec l’énergie du fanzineux qu’il fût. Il y explore souvent l’enfance, tout en jouant avec la forme, les formes. Il est également musicien, notamment au sein du formidable groupe Carl et les hommes boites, qu’Adak invitera un jour, vous verrez.