WEB-last-girl-standing

“Last Girl Standing” de Trina Robbins

Bliss éditions | 2022 | 18 €

Trina Robbins est une figure culte de la bande dessinée nord-américaine depuis bientôt cinquante ans : que cela soit aux co-manettes de le revue Wimmen’s Comix ou comme étant la première autrice à dessiner le personnage de Wonder Woman pour DC Comics (en 1985 !), c’est surtout à l’agitatrice féministe à qui l’on pense lorsque l’on lit son nom.

C’est évidemment éminemment réducteur, et c’est précisément l’existence de ce livre, mémoires hautes en couleurs et pleines d’à-propos, qui permettra peut-être de rappeler à quel point on tient un personnage qui ne se sera jamais cantonnée à l’étiquette qu’on aura voulu lui coller durant toute sa vie. Mis à part une, qu’elle revendique haut et fort : ses combats féministes, qui ont pris de multiples visages à travers son parcours, sont évidemment au cœur de ce livre, mais sont éclairés par de nombreux passages formidablement menés par une autrice qui, à plus de 80 balais, semble ne pas vouloir s’arrêter d’œuvrer.

En 240 pages comprenant une très large part de photos et d’illustrations, c’est toute la vie de cette créatrice militante qui se déroule sous nos yeux. Et on en redemande, persuadé que l’humanité aurait tout à gagner à reprendre pour 80 autres balais de Trina Robbins.