WEB-paolo-pinocchio-varela

“La dernière comédie de Paolo Pinocchio” de Lucas Varela

Tanibis | 2022 | 25 €

Lucas Varela est un auteur argentin vivant en France depuis quelques années.
D’abord repéré ici pour ses collaborations avec le scénariste Diego Agrimbau, il avait avant cela enquillé les démonstrations d’un talent certain, entretenu par des années à étudier le graphisme et à enchaîner les collaborations régulières et visiblement stimulantes.

Son dessin le distingue au fil des années : chirurgical et très expressif, on sent un regard aiguisé sur le signe-dessin, sur la manière dont jongler et agencer les éléments graphiques pour offrir une composition au service de l’idée, du message, par le biais d’une ligne claire moderne, réinventée.

Varela manie l’humour avec finesse et férocité : Paolo Pinocchio, sa principale création où il signe lui-même le scénario et le dessin, est un sommet de jubilation, de cruauté, de cynisme, mais jamais gratuit, toujours au service d’un récit qui n’est pas économe en rebonds. Dans ce nouveau livre, qui paraît dix ans après les premières aventures de Paolo Pinocchio, le personnage traverse les chapitres avec une cadence folle, alignée sur l’énergie communicative du trait de son créateur.

Revisitant ses origines et piochant autant dans les récits mythologiques que la Divine Comédie de Dante, rythmée par une ambiance lorgnant tantôt vers la commedia dell’arte, tantôt vers une critique sociétale incandescente, Paolo Pinocchio passe du strapontin à la scène, de celui qui mène la danse à celui qui se fait valser. C’est corrosif et drôle, acide et juste.

Note : aviez-vous repéré le logo-tabouret d’Adak dessiné par ce bon vieux Lucas ?